Récitals des 23 et 26 septembre 2021

Récitals des 23 et 26 septembre 2021

Récitals des 23 et 26 septembre 2021

Bestiaires

Benoît Capt, baryton · Philipp Moll, piano
Présentation des œuvres à 19h par Marie Favre

Palais de l’Athénée, salle des Abeilles · 2, rue de l’Athénée · 1204 Genève

Programme

Schubert, Wolf, Mahler, Schönberg, Busoni, Poulenc, Durey, Ravel

Documents

Programme

Chantre de la modernité, inventeur du surréalisme, Guillaume Apollinaire a profondément marqué les jeunes artistes du début du vingtième siècle – poètes, peintres, compositeurs… Son recueil de trente brefs poèmes Le Bestiaire ou cortège d’Orphée – sorte de Haikus à l’occidental – met en scène des animaux qui, dans le sillage du Poète, sont autant de métaphores de son travail et de son rapport au monde.

Sur un ton simple, presque naïf mais tissé de références mythologiques, religieuses ou populaires, ces poèmes représentent parfaitement l’esprit d’ « érudition pour tous » cher à ce génie littéraire.

L’œuvre, composée et illustrée avec des gravures de Raoul Dufy, mise en musique peu de temps après par les compositeurs Francis Poulenc et Louis Durey, est une sorte d’œuvre poétique totale. Complété par les Histoires naturelles de Maurice Ravel ainsi que par une première partie de Lieder variés mettant tous en scène des animaux, ce programme unique passe par tous les climats émotionnels.

Nouveauté: à l’occasion de la venue du célèbre accompagnateur Phillip Moll, nous organisons également une Masterclass destinée aux jeunes duos des Hautes Ecoles de Musique.

Réservation récital multi-dates

Veuillez compléter le formulaire ci-dessous. Les demandes sont traitées dans l’ordre de réception. Une fois votre demande traitée, vous recevrez un mail de confirmation de votre réservation ou d’inscription sur la liste d’attente.

Date choisie

Assistez-vous à la conférence de présentation des œuvres ?

Êtes-vous déjà membre de Lied & Mélodie ?

Êtes-vous intéressé par le statut de membre ?

Nouveau champ

5 + 3 =

bio Benoît Capt

Benoît Capt

Benoît Capt

Après des études d’écriture musicale et de musicologie à Genève, Benoît Capt accomplit sa formation de chant grâce à plusieurs bourses (Leenaards, Migros, Mosetti et Marescotti), d’abord à la HEM de Genève avec Gilles Cachemaille, puis au Conservatoire Mendelssohn de Leipzig, auprès de Hans-Joachim Beyer (master d’interprétation en opéra) et Phillip Moll (master d’interprétation en musique de chambre), et enfin à l’HEMU de Lausanne dans la classe de Gary Magby (master de soliste). Lauréat de plusieurs concours internationaux (Lyon, Marmande, Toulouse, Dortmund, Graz, Weiden), il reçoit en 2008 le prix du Cercle des Amis de l’OSR pour enregistrer un disque de mélodies avec le pianiste Todd Camburn. Depuis ses débuts à l’Opéra de Lausanne en 2006 dans Le Téléphone de Menotti, il interprète de nombreux rôles, tels que Zuniga dans Carmen, le fauteuil et l’arbre dans L’Enfant et les sortilèges de Ravel, Papageno dans Die Zauberflöte de Mozart, le rôle-titre dans Pimpinone de Telemann, le Duc dans Roméo et Juliette de Gounod, Bottom dans A Midsummernight’s Dream de Britten, ou encore Schaunard dans La Bohème de Puccini, sous la baguette de chefs tels que Theodor Guschlbauer, Stefano Ranzani, Jean-Yves Ossonce, Roberto Rizzi-Brignoli, Hervé Niquet, Cyril Diederich, Miguel Ortega, Arie van Beek, Diego Fasiolis ou Frank Beerman. Il se produit régulièrement au concert et en récital, et a fondé l’Association Lied et Mélodie à Genève.

bio Phillip Moll

Phillip Moll

Phillip Moll

Né à Chicago, Phillip Moll vit à Berlin depuis 1970. Après des études d’anglais à l’Université de Harvard et de musique à l’Université du Texas, il a complété sa formation à la Musikhochschule de Munich grâce à une bourse d’études du Deutscher Akademischer Austauschdienst. Engagé ensuite comme chef de chant à la Deutsche Oper de Berlin, il y a travaillé jusqu’en 1978. Depuis lors, il est actif en tant qu’accompagnateur et pianiste d’ensemble, et collabore avec des artistes tels que Kathleen Battle, Håkan Hagegard, Jessye Norman, Kurt Moll, James Galway, Kyung Wha Chung, Anne-Sophie Mutter, Akiko Suwanai et Kolya Blacher.

Phillip Moll a joué et enregistré avec de nombreux ensembles berlinois, parmi lesquels l’Orchestre Philharmonique de Berlin, l’Orchestre Symphonique Allemand, le RIAS Kammerchor et le Chœur de la Radio de Berlin. Il s’est également produit comme soliste dans toute l’Europe, en Amérique du Nord et en Extrême-Orient, notamment avec l’Orchestre Philharmonique de Berlin, l’English Chamber Orchestra, l’Orchestre de Smith Square de Saint John et le Philharmonic Kammermusik Kollegium. En Australie, il a été l’invité des orchestres symphoniques de Melbourne, de Sydney et de Tasmanie.

De 2004 à 2013, Phillip Moll a occupé la chaire d’interprétation du lied à la Musikhochschule de Leipzig. Il a donné des masterclasses dans de nombreux pays, en Belgique, en Israël, en Italie, en France, en Lettonie et en Lituanie, au Japon, à Taïwan et aux États-Unis.

Parmi les nombreux enregistrements auxquels il a participé, citons les Lieder de Schubert avec la soprano Jessye Norman, les Trios avec piano de Dvorak et Suk avec les solistes de l’Orchestre Philharmonique de Berlin, les Duos pour deux barytons avec les frères Paul Armin et Peter Edelmann, et les Gypsy Songs avec la mezzo Renée Morloc ; la Petite Messe solennelle de Rossini avec le RIAS Kammerchor, le Deutsches Requiem de Brahms dans la version pour piano à quatre mains avec le Chœur de la Radio de Berlin, et les Fantaisies d’Opéra pour instruments à vent avec les solistes de l’Orchestre de La Scala de Milan ; les Sonates de Schubert et des oeuvres de Bartòk avec la violoniste Andrea Duka Löwenstein, ainsi qu’un vaste répertoire avec le flûtiste Sir James Galway, qu’il accompagne depuis près de quarante ans.

bio Marie Favre

Marie Favre

Marie Favre

Deux passions ont toujours animé Marie Favre : la littérature et la musique. Après des études gymnasiales classiques (section latin-grec), elle intègre la Faculté des Lettres de l’Université de Genève, où elle effectue un double cursus la menant à l’obtention de deux maîtrises, l’une en musicologie, l’autre en langue en littérature françaises, avant de s’atteler à une thèse de doctorat en dramaturgie musicale. Parallèlement à ce parcours, elle multiplie les expériences l’amenant à faire se rencontrer ses deux pôles d’intérêt. Dans cette perspective, deux objets ont retenu son attention : la voix, et l’écriture.

Ainsi, après avoir goûté aux charmes de la radio (RTS-Espace 2 de 2016 à 2019), Marie est aujourd’hui active dans le monde choral. Co-présidente de la commission de musique de la Fédération des Sociétés de Chant du Valais, elle dirige quatre chœurs en terre valaisanne et est très impliquée dans ce milieu qui lui a révélé dès l’enfance l’amour conjugué des mots et des notes. Elle rédige également des textes musicographiques (Polyphème et les danseuses, préface au disque du guitariste Grégory Scalesia ; Debussy Revisited, notice au projet éponyme de la Compagnie BIS), œuvre auprès de diverses institutions culturelles dont elle est la plume (Sion Festival, Orchestre de chambre de Lausanne) et collabore régulièrement à divers projets indépendants.

Photo : Aline Fournier.

About the author