Récital du 14 octobre 2021

Récital du 14 octobre 2021

Récital du 14 octobre 2021

La fraîcheur et le feu

Stéphanie Guérin, mezzo-soprano · Florent Lattuga, piano
Présentation des œuvres à 19h par Nancy Rieben

Palais de l’Athénée, salle des Abeilles · 2, rue de l’Athénée · 1204 Genève

Programme

Schumann: Lieder der Mignon I, II, III
Liszt: Kennst du das Land – Lasst mich ruhen – Ich liebe dich
Viardot: Hai luli – Aime-moi – Tarentelle
Dutilleux: Quatre mélodies
Fauré: Les berceaux – Le secret – Le papillon et la fleur
Poulenc: La fraîcheur et le feu

Documents

Communiqué de presse

« Unis la fraîcheur et le feu » (Paul Eluard)

La personnalité exceptionnelle de la célèbre cantatrice, pianiste et compositrice Pauline Viardot (1821-1910) sera le fil rouge de ce récital qui se présente comme un élégant hommage à l’occasion du bicentenaire de sa naissance. Élève de Franz Liszt, amie du couple Schumann – Robert lui dédia son Liederkreis opus 24 et elle entretiendra une longue correspondance avec Clara –, Pauline était issue de la grande dynastie Garcia, maîtres de belcanto de père en fils pendant deux siècles. Les Lieder de Mignon de Robert Schumann, quatre lieder de Liszt et quatre mélodies de Viardot composeront cette première partie.

Après l’entracte, des mélodies du jeune Gabriel Fauré, dont le talent de mélodiste fut encouragé par Pauline Viardot, ainsi que les Quatre mélodies de jeunesse d’Henri Dutilleux et le cycle La fraîcheur et le feu de Francis Poulenc, nous amèneront aux héritiers français du genre.

La musicologue Nancy Rieben, chargée d’enseignement à l’Université de Genève et professeure d’histoire de la musique à la HEM, présentera les œuvres de cette soirée à 19h dans la salle.

Réservation récital

Veuillez compléter le formulaire ci-dessous. Les demandes sont traitées dans l’ordre de réception. Une fois votre demande traitée, vous recevrez un mail de confirmation de votre réservation ou d’inscription sur la liste d’attente.

Assistez-vous à la conférence de présentation des œuvres ?

Êtes-vous déjà membre de Lied & Mélodie ?

Êtes-vous intéressé par le statut de membre ?

Nouveau champ

11 + 14 =

bio Stéphanie Guérin

Stéphanie Guérin

Stéphanie Guérin

C’est sous la direction de Joshua Weilerstein que Stéphanie Guérin, mezzo-soprano, a fait ses débuts en 2018 à l’opéra de Lausanne dans le role de Dorabella dans Cosi fan tutte de Mozart, mis en scène par Jean Liermier. Stéphanie Guérin découvre le chant au sein de la maîtrise de Notre Dame de Paris. Après l’obtention d’un diplôme d’ingénieure en agronomie, elle fait le choix de la musique et entre à la Haute École de Musique de Genève ou elle acquiert un master de soliste dans la classe de Maria Diaconu.

Dans le cadre de ses études, elle interprète Katherine dans Kiss me Kate de Cole Porter (2017) sous la direction de Nader Abassi et Christian Rath. Avec la Hochschule für Musik und Theater de Hambourg, elle interprète Ruggiero dans Alcina de Haendel (2018) dirigé par Willem Wentzel et mis en scène par Philipp Himmelmann. Récemment, elle est Zerlina dans Don Giovanni de Mozart au Theater Rudolstadt (DE) sous la baguette d’Oliver Weder et la mise en scène de Damon Nestor Ploumis. Elle apparaît aussi en concert dans le requiem de Mozart sous la direction de Leonardo Garcia Alarcon ainsi que Bertrand de Billy, ou grâce à l’association Ponticello d’Ophélie Gaillard dans un programme autour de Purcell. Stéphanie s’intéresse aussi au répertoire de l’opérette et participe en 2020 à l’académie des Frivolités parisiennes, avec lesquels elle participera à la production de Là-haut de Maurice Yvain en 2022.

Stéphanie a cherché des conseils auprès de François Leroux, Dame Emma Kirkby, Regina Werner, Rachel Bersier et se perfectionne actuellement auprès de Heidi Brunner. Elle est lauréate du Xe concours de Lied & Mélodie de Gordes ainsi que de la bourse Mosetti 2018-2019 (Lausanne, CH) et reçoit la bourse du Cercle romand Richard Wagner 2018 puis en 2019 la prestigieuse bourse culturelle de la fondation Leenaards (CH). En juin 2021, Stéphanie Guérin gagne le Premier Prix Femme Prix Spécial « Andréa Guiot » du concours Opéra en Arles.

bio Florent Lattuga-Duyck

Florent Lattuga-Duyck

Florent Lattuga-Duyck

Florent Lattuga-Duyck commence sa formation pianistique en Île-de-France. Il intègre la classe d’Adam Wibrowski au conservatoire Hector Berlioz de Paris, puis celle de Bernard Job au CRD de Blois, où il obtient un DEM à l’unanimité en 2008.

Il étudie parallèlement le jazz, et forme le groupe « l’Ombre de ton chien » avec lequel il se produit régulièrement à Paris, et participe au festival « Les Lucarnes Azurées » en Slovénie, au cours duquel il joue pour la radio nationale. Accompagnateur des soirées de cabaret parisiennes de l’association « Chansons de France », il coécrit un spectacle autour de Boris Vian, L’évadé Vian.

En 2010, il rentre dans la classe de Ricardo Castro à la Haute École de Musique de Lausanne, obtient un Bachelor of Music en 2012, puis un Master d’interprétation pour lequel il reçoit la note maximale, et le prix du meilleur récital de Master. Boursier du cercle Richard Wagner de Suisse Romande, il est invité au festival de Bayreuth durant l’été 2015.

bio Nancy Rieben

Nancy Rieben

Nancy Rieben

Nancy Rieben est diplômée du Conservatoire de musique et de la Faculté des Lettres de l’Université de Genève, où elle a étudié la musicologie et la germanistique. Après avoir été assistante, elle devient chargée d’enseignement au département de musicologie de l’Université de Genève. Elle a été l’assistante du Professeur Georges Starobinski pour les filières de sciences humaines des étudiants de l’EPFL, puis chargée de l’enseignement de l’Histoire de la musique de l’Antiquité à nos jours à la Haute école de musique de Neuchâtel. Depuis 2006, elle est professeure d’histoire de la musique à la Haute école de musique de Genève.

En tant que coordinatrice de la filière Musique et Musicologie, elle participe depuis 2011 au concours international de piano Clara Haskil à Vevey, et supervise un jury de sept étudiants musicologues chargé d’attribuer un prix « coup de coeur ». En 2011, ce projet remportera – ex æquo avec le Concours Reine Elisabeth de Belgique – un prix décerné par la Fédération Mondiale des Concours Internationaux de Musique récompensant « des projets innovants et uniques pouvant servir d’exemple à d’autres concours ».

En tant que présidente du collectif de musicologues Hors Portée, elle collabore avec de nombreuses institutions culturelles: elle est responsable des activités musicologiques du festival Cully Classique et du festival Amadeus à Meinier, travaille avec la RTS ainsi qu’avec le Département de la Culture de la Ville de Genève, notamment pour la rédaction des textes de programmes des concerts Musique en été 2014. Pour le festival Cully Classique, elle est responsable des activités musicologiques depuis 2004. Elle est co-réalisatrice d’un film sur Jean-Jacques Rousseau musicien, dont le DVD est paru en 2013 chez l’Harmattan.

About the author