Récital du 22 février 2015

Récital du 22 février 2015

Récital du 22 février 2015

Schwanengesang

Benoît Capt, baryton · Phillip Moll, piano
Présentation des œuvres par Pierre Michot

Programme

Schubert, Schumann, Brahms

Documents

Programme
Communiqué de presse
Textes et traductions des œuvres
Présentation des œuvres

bio Benoît Capt

Benoît Capt

Benoît Capt

Après des études d’écriture musicale et de musicologie à Genève, Benoît Capt accomplit sa formation de chant grâce à plusieurs bourses (Leenaards, Migros, Mosetti et Marescotti), d’abord à la HEM de Genève avec Gilles Cachemaille, puis au Conservatoire Mendelssohn de Leipzig, auprès de Hans-Joachim Beyer (master d’interprétation en opéra) et Phillip Moll (master d’interprétation en musique de chambre), et enfin à l’HEMU de Lausanne dans la classe de Gary Magby (master de soliste). Lauréat de plusieurs concours internationaux (Lyon, Marmande, Toulouse, Dortmund, Graz, Weiden), il reçoit en 2008 le prix du Cercle des Amis de l’OSR pour enregistrer un disque de mélodies avec le pianiste Todd Camburn. Depuis ses débuts à l’Opéra de Lausanne en 2006 dans Le Téléphone de Menotti, il interprète de nombreux rôles, tels que Zuniga dans Carmen, le fauteuil et l’arbre dans L’Enfant et les sortilèges de Ravel, Papageno dans Die Zauberflöte de Mozart, le rôle-titre dans Pimpinone de Telemann, le Duc dans Roméo et Juliette de Gounod, Bottom dans A Midsummernight’s Dream de Britten, ou encore Schaunard dans La Bohème de Puccini, sous la baguette de chefs tels que Theodor Guschlbauer, Stefano Ranzani, Jean-Yves Ossonce, Roberto Rizzi-Brignoli, Hervé Niquet, Cyril Diederich, Miguel Ortega, Arie van Beek, Diego Fasiolis ou Frank Beerman. Il se produit régulièrement au concert et en récital, et a fondé l’Association Lied et Mélodie à Genève.

bio Phillip Moll

Phillip Moll

Phillip Moll

Né à Chicago, Phillip Moll vit à Berlin depuis 1970. Après des études d’anglais à l’Université de Harvard et de musique à l’Université du Texas, il a complété sa formation à la Musikhochschule de Munich grâce à une bourse d’études du Deutscher Akademischer Austauschdienst. Engagé ensuite comme chef de chant à la Deutsche Oper de Berlin, il y a travaillé jusqu’en 1978. Depuis lors, il est actif en tant qu’accompagnateur et pianiste d’ensemble, et collabore avec des artistes tels que Kathleen Battle, Håkan Hagegard, Jessye Norman, Kurt Moll, James Galway, Kyung Wha Chung, Anne-Sophie Mutter, Akiko Suwanai et Kolya Blacher.

Phillip Moll a joué et enregistré avec de nombreux ensembles berlinois, parmi lesquels l’Orchestre Philharmonique de Berlin, l’Orchestre Symphonique Allemand, le RIAS Kammerchor et le Chœur de la Radio de Berlin. Il s’est également produit comme soliste dans toute l’Europe, en Amérique du Nord et en Extrême-Orient, notamment avec l’Orchestre Philharmonique de Berlin, l’English Chamber Orchestra, l’Orchestre de Smith Square de Saint John et le Philharmonic Kammermusik Kollegium. En Australie, il a été l’invité des orchestres symphoniques de Melbourne, de Sydney et de Tasmanie.

De 2004 à 2013, Phillip Moll a occupé la chaire d’interprétation du lied à la Musikhochschule de Leipzig. Il a donné des masterclasses dans de nombreux pays, en Belgique, en Israël, en Italie, en France, en Lettonie et en Lituanie, au Japon, à Taïwan et aux États-Unis.

Parmi les nombreux enregistrements auxquels il a participé, citons les Lieder de Schubert avec la soprano Jessye Norman, les Trios avec piano de Dvorak et Suk avec les solistes de l’Orchestre Philharmonique de Berlin, les Duos pour deux barytons avec les frères Paul Armin et Peter Edelmann, et les Gypsy Songs avec la mezzo Renée Morloc ; la Petite Messe solennelle de Rossini avec le RIAS Kammerchor, le Deutsches Requiem de Brahms dans la version pour piano à quatre mains avec le Chœur de la Radio de Berlin, et les Fantaisies d’Opéra pour instruments à vent avec les solistes de l’Orchestre de La Scala de Milan ; les Sonates de Schubert et des oeuvres de Bartòk avec la violoniste Andrea Duka Löwenstein, ainsi qu’un vaste répertoire avec le flûtiste Sir James Galway, qu’il accompagne depuis près de quarante ans.

bio Pierre Michot

Pierre Michot

Pierre Michot

Pierre Michot est né et vit à Genève, où il a accompli des études littéraires et musicologiques, poursuivies à Vienne, à Athènes et à Rome. Professeur honoraire d’histoire de la musique au Conservatoire de Genève, il présente des conférences au Grand Théâtre de Genève, à l’Association genevoise des Amis de l’opéra et du ballet (dont il est le président), au Cercle Romand Richard-Wagner et à Forum Opéra de Lausanne. Il tient une chronique de disques au journal Le Temps et collabore à L’Avant-Scène Opéra, où il a publié Mozart opéras, mode d’emploi (2006) et, dans la série OpéraConté, des analyses sur CD de Così fan tutte, de Tristan et de L’Anneau du Nibelung (2005).

About the author