bio Marion Grange

Marion Grange

Marion Grange

La soprano française Marion Grange est lauréate de plusieurs concours internationaux dont le Grand Prix Paul Derenne au Concours International de Mélodie Française de Toulouse 2013 (en duo avec le pianiste Ambroise de Rancourt) et celui de Meilleure interprète au concours Armel Competition 2014, pour son interprétation du rôle de Susanna dans Figaro¿ de Christian Henking, ou le concours Gustav Mahler 2016 à Genève ainsi que le concours international de Lied 2017 à Karlsruhe.

Défendant un répertoire très varié, on peut l’apprécier régulièrement sur scène à l’Opéra de Lausanne (Die Erste Dame dans Die Zauberflöte, ou Hänsel und Gretel de Humperdinck), au Grand Théâtre de Genève (Le devin du village de Rousseau), à l’Opéra de Toulon (Echo dans Ariadne auf Naxos, Erste Dame dans Die Zauberflöte), à l’opéra de Tours pour Philémon et Baucis de Gounod. A l’opéra de Bienne elle interprète Sifare dans Mitridate de Mozart, Su- sanna dans Figaro¿ de Christian Henking, Isolier dans Le comte Ory de Rossini. Avec l’Opéra de chambre de Genève, elle chante Despina dans Cosi fan tutte, Ernestine et Catherine dans Pomme d’Api et Monsieur Chou Fleuri restera chez lui d’Offenbach, Sofia dans Il signor Bruschino de Rossini. Elle interprète le rôle de Sophie Scholl dans die weiße Rose de Udo Zimmermann (production de L’opéra de Bienne) à Bienne, Londres, Vienne et Oslo. Elle col- labore depuis cette saison avec le Palazetto Bru Zane notamment pour le rôle de Pénélope dans Le retour d’Ulysse de Hervé, joué au théâtre Marigny à Paris.

En tant que concertiste, elle est régulièrement invitée par Michel Corboz, Celso Antunes (Or – chestre Symphonique de Sao Paulo), Michel Piquemal, Jérome Pillement. Elle a ainsi chanté dernièrement le Stabat Mater de Pergolèse, sous la direction de Nicolas Chalvin à l’audito- rium de Lyon, ou la 9e symphonie de Beethoven au Victoria hall de Genève. Elle crée la pas- sion selon Marc de Michael Levinas à Lausanne 2017.

Affectionnant particulièrement le Lied et la mélodie française, elle forme depuis 2012 un duo avec Ambroise de Rancourt et s’est produite en récital à Paris, Genève, à l’Opéra d’Avignon, et Marseille, ou dernièrement au festival de Megève et à Berlin. Avec la pianiste Anne Le Bo- zec, elle chante pour le festival Présence Féminine à l’opéra de Toulon. En projet: 4 mélodies de Paul Celan de Michael Levinas au festival Messiaen (création mondiale), Le retour d’Ulysse de Hervé à Sartrouville, Marzelline dans Fidelio de Beethoven et Cécile dans Les Liaisons dangereuses (opéra à partir d’airs de Vivaldi) à l’opéra de Bienne.

About the author